Accueil
Histoire
Les poètes
Engagement ?
Raisons
Trop engagé ?
Commentaires
Vocabulaire
Petit Plus...
Pour Finir

Dans quelles mesures la poésie est-elle trop engagée ?

 

Nous nous sommes posé la question et nous avons trouvé diverses raisons qui pour certaines nous sont venues tout de suite à l’esprit, mais pour d’autres, les commentaires des poèmes nous ont aidé.

Nous pouvons trouver un poème trop engagé à cause de son contenu. En effet, un poème n’est pas que des vers avec des rimes, c’est aussi un texte qui fait passer des sentiments. Certains poèmes ne passent plus de sentiments car ils sont trop catégoriques, ils ne nous laissent plus l’occasion, par leur vocabulaire violent ou par l’abondance de noms précis, de réfléchir par nous même, et d’imaginer ce dont le poète nous parle avec notre propre point de vue. Il ressemble alors plus à un discours politique avec des rimes qui seraient là pour faire  plus littéraires qu’à un poème. Cette impression est renforcée si la seule émotion que nous ressentons provient de la haine exprimée par l’auteur et à ce moment là, nous sommes à notre tour obligé de nous engager en faveur ou à l’encontre des dires du poète.

Cette obligation de nous engager est également un des facteurs qui « détruit » le poème. En effet, quand un poète exprime des idées catégoriques, le lecteur est obligé d’être d’accord ou non avec ses paroles, et en conséquence de s’engager à sa façon lui aussi. Il ne peut plus réfléchir par lui-même et n’est plus totalement maître de sa pensée.

Mais une autre raison qui prime sur les autres rend les poèmes trop engagés facilement reconnaissables : le paradoxe de la propagande. En effet les poètes critiquent durant la Seconde Guerre Mondiale la propagande que font certains hommes politiques en reprenant des phrases de grands auteurs comme par exemple le gouvernement de Vichy a repris des phrases de Victor Hugo pour sa devise « Travail, Famille, Patrie ». Cependant, eux même utilisent dans certains poèmes leur art pour convaincre le lecteur, et font alors à leur manière de la propagande. Alors à ce moment là le but du texte dépasse le poème et nous n’avons plus qu’un discours en vers sous les yeux. Voici quelques commentaires de poèmes pour illustrer tout cela.

~> Les commentaires <~